منتدى طلاب جامعة سطيف

منتدى تعلمي تثقيفي يخص الطلاب
 
الرئيسيةاليوميةس .و .جبحـثقائمة الاعضاءالمجموعاتالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Le tissu musculaire

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
Admin
Admin


عدد المساهمات : 79
تاريخ التسجيل : 03/02/2011

مُساهمةموضوع: Le tissu musculaire    الخميس فبراير 03, 2011 7:08 pm

Introduction


(Myologie),
du nom latin musculus.
- On donne ce nom à des organes nombreux et volumineux fixés sur les os des animaux qui ont une colonne vertébrale et un squelette, ou attachés sous la peau chez les animaux non vertébrés; la masse des muscles constitue ce qu'on nomme vulgairement la chair. Ces muscles constituent en moyenne 40% du poids sec du corps.
Le tissu musculaire possède une propriété physiologique, la contractilité, assurée par les cellules musculaires ou myocytes dénommées de façon abusive "fibres" musculaires.

Il existe trois types de tissu musculaire composés de cellules musculaires ou myocytes :
• Le tissu musculaire strié, est généralement associé au squelette, et est composé de cellules (rhabdomyocytes) qui présentent une striation transversale. Il est à contraction volontaire.
• Le tissu musculaire lisse, formé de léiomyocytes, localisé dans la paroi des viscères et des vaisseaux. La contraction des muscles lisses, sous la dépendance du système nerveux végétatif, est involontaire.
• Le tissu musculaire cardiaque est composé de cardiomyocytes. Il est très semblable au tissu musculaire strié et on ne le trouve qu'au niveau du myocarde. Il se caractérise par son aptitude à se contracter rythmiquement et harmonieusement de façon spontanée. Il est innervé par le système nerveux végétatif.
Le tissu musculaire strié
Les muscles squelettiques s'insèrent en général sur les os par l'intermédiaire de tendons.

1. Structure histologique :

1.1. Le tissu conjonctif
Le muscle squelettique est revêtu d'un tissu conjonctif dense, riche en collagène, l'épimysium qui constitue une véritable enveloppe individualisant chaque muscle. Il pénètre dans le muscle et forme le périmysium qui cloisonne le muscle en faisceaux. Les cloisons du périmysium sont richement vascularisées et innervées.
Enfin chaque fibre musculaire d'un faisceau est entourée par une membrane basale et un réseau plus périphérique de fibres de réticuline. L'ensemble constitue l'endomysium dans lequel s'insinuent les fibres et terminaisons nerveuses, ainsi que la vascularisation terminale.

1.2. les cellules satellites
Les cellules musculaires ne se divisent pas. En cas de lésion, elles sont remplacées par division des cellules satellites, cellules souches inactives qui ne sont pas visibles en microscopie optique. En microscopie électronique, elles apparaissent petites et fusiformes, situées entre la lame basale et la membrane plasmique des myocytes.
1.3. La cellule musculaire squelettique
L'élément fondamental du tissu musculaire strié est la cellule musculaire squelettique, responsable des mouvements volontaires et du maintien de la posture. Cette cellule est sous l'influence du système nerveux central. La cellule musculaire est caractérisée par une striation transversale résultant de l'organisation des myofilaments. Ceux-ci sont composés de filaments épais : la myosine et de filaments fins : l'actine.
* Microscopie optique
En microscopie optique, les "fibres" musculaires apparaissent comme des éléments allongés, plurinucléés qui présentent une striation transversale régulière. Ces cellules mesurent 10 à 100 µm de diamètre et ont une longueur variable de quelques centaines de µm à plusieurs centimètres pour certains muscles squelettiques (jusqu'à 50 cm)).
-La membrane plasmique
La membrane plasmique entoure la cellule et est doublée d'une lame basale : l'ensemble forme le sarcolemme.
-Les noyaux
Plusieurs centaines de noyaux sont en périphérie de la cellule contre la membrane plasmique. Ils sont ovoïdes allongés dans le sens de la fibre.
- Le sarcoplasme
Il est caractérisé notamment par les myofibrilles ainsi que par l'abondance des mitochondries, la présence d'un réticulum sarcoplasmique lisse organisé de façon spécifique.
- Le réticulum sarcoplasmqiue
Est un réticulum lisse disposé en tubules longitudinaux dont l'extrémité est dilaté en regard de la jonction disque A - disque I. Les tubules sont reliés les uns aux autres par des tubules transversaux en regard des stries Z.
-Le système T
Le système T est un ensemble de canalicules transversaux qui sont des invaginations tubulaires de la membrane plasmique entourant les myofibrilles aux jonctions bande A- bande I. A ce niveau, le système T, associé aux extrémités dilatées du réticulum, forme les triades. La lame basale passe en pont au dessus des systèmes T.
- Les mitochondries
Elles sont nombreuses, entre les myofibrilles et sous la membrane plasmique. Elles assurent l'énergie nécessaire à la cellule.
Le glycogène est relativement abondant, apparaissant sous la forme de particules dispersées dans les bandes de sarcoplasme.
- Les myofibrilles
Les myofibrilles sont des cylindres parallèles allongés dans le sens de la cellule, faits de la succession régulière, bout à bout, de petits cylindres identiques appelés sarcomères. Chaque sarcomère est fait d'un faisceau de myofilaments parallèles à son grand axe. La répartition des deux contingents de myofilaments (filaments fins d'actine et filaments épais de myosine) détermine au sein du sarcomère des régions de structure différente rendant compte de la striation transversale des myofibrilles bien visible en MO. Entre les myofibrilles, des bandes étroites de sarcoplasme contiennent les organites de la cellule
.
[center]


الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو http://etud.ahlamontada.com
 
Le tissu musculaire
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى طلاب جامعة سطيف :: السنة اولى بيولوجي :: BIOLOGIE ANIMAL-
انتقل الى: